Ils nous accompagnent…

Présente au festival depuis plusieurs années, l’association SOS MEDITERRANÉE sera de nouveau au Fifig en 2021, avec un stand d’information, des outils de sensibilisation pour les enfants (coloriage d’une fresque, origami de l’Ocean Viking, jeu de l’oie) et une expo photo : Sauver – Protéger – Témoigner.Fondée à l’initiative de citoyen·ne·s européen·ne·s indigné·e·s face au drame des naufrages à répétition en Méditerranée et grâce à une mobilisation exceptionnelle de la société civile, l’association SOS MÉDITERRANÉE a contribué à secourir quelques trente-trois mille personnes depuis 2016, en affrétant l’Aquarius dès février 2016 puis l’Ocean Viking depuis août 2019.Sa mission s’inscrit dans le cadre légal de l’obligation d’assistance à toute personne en détresse en mer et se fonde sur les traditionnelles valeurs de solidarité des gens de mer. Face à la gravité de la situation en Méditerranée, elle répond à l’exigence morale d’une action humanitaire professionnelle : sauver des vies en mer par des opérations de recherche et de sauvetage d’embarcations en détresse ; protéger les rescapé·e·s par des soins médicaux d’urgence, un soutien médico- psychologique et un accompagnement vers un lieu sûr ; témoigner des réalités et des visages de la migration dans l’optique de sensibiliser l’opinion publique, les institutions et les gouvernements aux conséquences de cette tragédie qui se déroule aux portes de l’Europe et ainsi inciter l’Union européenne à apporter les solutions qui s’imposent.

Cinéma des Familles

# 387, disparu en Méditerranée

Mercredi 18 août à 16h15

Documentaire
France, Belgique – 2019 – 52’

Réalisé par Madeleine Leroyer
Produit par Little Big Story, Stenola Productions, GraffitiDoc

Les fragments d’une lettre d’amour et quelques photos intactes… Un sweat à capuche, un pantalon, une ceinture… C’est tout ce qui reste du « Numéro 387 », près d’un an et demi après le naufrage du 18 avril 2015 au large des côtes libyennes où périrent plus de mille personnes. L’équipe de Cristina Cattaneo, légiste italienne, mène la première opération d’envergure d’identification de personnes migrantes mortes en mer. Elle cherche à redonner un nom à ces disparus. Numéro 387 nous emmène dans cette quête de l’identité et de la dignité. C’est l’histoire de celles et ceux qui veillent les migrants oubliés.

Projection suivie d’un débat et d’une présentation de SOS MÉDITERRANÉE avec François Thomas, président de SOS MÉDITERRANÉE et les bénévoles de l’Antenne Bretagne Sud.

Vous voulez agir : vous pouvez rejoindre l’antenne de bénévoles de Bretagne Sud (bretagnesud@sosmediterranee.org) ou de votre région.
sosmediterranee.fr #NavireAmbulance #TogetherForRescue

L’organisation Amnesty International est présente au festival depuis l’édition de 2007 dédiée à Cuba, lors de laquelle elle avait été invitée à dénoncer et témoigner des actes de torture perpétrés dans la prison de Guantanamo.
Depuis, Amnesty nous accompagne chaque année avec un stand d’information et de sensibilisation et beaucoup de leurs combats rejoignent les thématiques abordées dans nos documentaires. La vision d’Amnesty est celle d’un monde où chacun peut se prévaloir de tous les droits énoncés dans la Déclaration universelle des droits de l’homme de 1948 et dans les autres textes internationaux relatifs aux droits humains. L’association se donne pour mission de mener des recherches et des actions visant à prévenir et faire cesser les atteintes graves à l’ensemble de ces droits : oppression, torture, violence, discrimination… Née en 1961, l’association rassemble aujourd’hui plus de sept millions de personnes dans soixante-dix pays et se revendique indépendante de tout gouvernement, de toute tendance politique, de toute puissance économique et de tout groupement religieux.