Edition 2019 : les îles chiliennes

Qu’est-ce qui rend les îles et leurs habitants si singuliers ? Voilà ce que le festival cherche à appréhender depuis ses débuts… Et cette vaste et essentielle question s’incarne dans le documentaire Insulaire de Stéphane Goël, mise en mots par l’un des habitants de l’île chilienne Juan Fernandez : « « Pourquoi suis-je né sur cette île ? » Quand on est enfant, on se pose ce genre de question. Pourquoi je vis dans un endroit si différent du monde ? ».

À la veille d’aborder les vingt ans du festival, l’équipage du Fifig continue d’affirmer son envie de faire de chaque nouvelle édition un lieu de brassage et de rencontres, un carrefour des îles du monde. De Kilmore Quay en Irlande à l’histoire des fahavalos de Madagascar, du destin tragique de Lesbos à l’ouverture progressive à l’immigration d’un petit village de la mer intérieure de Seto, des séquelles du tsunami au Japon à la vie carcérale d’une prison « ouverte » corse…, les documentaires de la compétition internationale nous emmènent au cœur de sociétés insulaires multiples, souvent considérées comme des laboratoires miniatures à ciel ouvert où les évolutions de nos modes de vie, pour positives ou négatives qu’elles soient, sont beaucoup plus palpables et concrètes que sur le continent.

Avec cette 19e édition, le festival aborde pour la première fois le continent sud-américain et accoste aux îles chiliennes. « Pays-île », c’est ainsi que le Chili, avec ses frontières naturelles (désert d’Atacama au nord, cordillère des Andes à l’est, glaciers au sud et océan Pacifique à l’ouest), est nommé par beaucoup de géographes. Ce surnom est d’autant plus justifié qu’il est le pays du continent sud-américain le plus insulaire, avec plus de trois mille îles et îlots. Ces territoires que nous méconnaissons peuplent pourtant nos imaginaires, souvent depuis l’enfance, s’invitant dans des livres, des chansons, des légendes.

Qui n’a jamais entendu parler des moais, les grandes statues de basalte de Rapa Nui ? De l’histoire de Robinson Crusoé, héros éponyme du roman de Daniel Defoe, qui s’inspira de l’histoire d’Alexander Selkirk, marin écossais échoué pendant quatre ans et quatre mois au large de Valparaíso ? Des cap-horniers défiant mer et vent pour franchir la pointe sud du continent américain et rejoindre le Pacifique ?
Les hommes et femmes qui habitent ces îles sont pourtant bien réels et vivent leur condition insulaire d’autant plus profondément que leur île est éloignée du continent et isolée géographiquement.

Ces îliens du Chili seront cette année mis à l’honneur à Groix : ceux de la Terre de Feu, à l’ultime sud du pays, avec le ciné-concert d’ouverture, les Rapanuis par la musique du groupe Amahiro qui nous vient de l’île de Pâques, la vie dans l’archipel de Chiloé au travers de quatre de nos expositions… Et tous et toutes seront présents avec nous dans la programmation documentaire, les soirées thématiques et les projections-débats.

D’une île invitée à une autre, les liens avec la Sicile se confirment et se renforcent, avec une carte blanche accordée au festival Magma d’Acireale et avec la présence renouvelée de SOS Méditerranée qui vient de créer une antenne de son association à Lorient.

Les thèmes et problématiques abordés lors des séances de cinéma et des débats pourront être explorés et approfondis grâce à la librairie du festival, qui d’année en année étoffe sa sélection, précise et juste, de romans, livres documentaires, bandes dessinées et livres jeunesse, véritable mine d’or d’ouvrages insulaires.

Nous vous invitons à embarquer avec nous et à vous laisser porter de documentaires en concerts, de livres en exposition, de spectacles en débats, afin de plonger au plus profond de l’âme des îles, de plonger au plus profond du cœur des hommes.

Au programme
Soirée d'ouverture :

18h30 – concert d’accueil au Tiki : Mora Lucay

19h30 – au Tiki : Discours d’ouverture et présentation de l’édition

21h00 – Hauts de Port Lay : Danse et musique du Cercle celtique de Groix

22h00 – sur le port : Ciné-concert chilien en plein air – Ultimo Sur

23h30 – concert à l’usine : Amahiro

Affiche - Programme - Catalogue

Affiche 2019

Programme

Catalogue