La Sicile et ses îles

Le 18ème Festival International du Film Insulaire de l’Île de Groix (22 – 26 août 2018) met le cap au large de l’Italie, vers la Sicile et ses îles voisines : les îles éoliennes, Ustica au large de Palerme, les Egades à l’ouest de Trapani, Pantelleria, Lampedusa et Linosa.
La position géostratégique de ces îles, entre les continents africain et européen, la place qu’elles occupent dans l’actualité ainsi que leur histoire et leur culture sont l’occasion, une nouvelle fois, de nous plonger dans la singularité de la vie insulaire.

Les années 1940-1950 ont vu apparaître les premiers documentaristes siciliens (Vittorio De Seta, Ugo Saita ou encore Fransesco Alliata) dont les courts métrages nous permettent aujourd’hui d’approcher l’ancienne Sicile, ses croyances religieuses, sa pêche artisanale, son centre paysan et rural, ses îles éoliennes isolées et sauvages… Cette Sicile traditionnelle est en train de disparaître tandis qu’émergent, peu à peu, les questions de société que se pose tout territoire insulaire face aux changements apportés par le libéralisme et la mondialisation.

Comment construire une société insulaire juste, harmonieuse, et intégrant des communautés multiples, face à une pression migratoire accrue, à une nature éprouvée, à des discriminations sociales et un chômage de plus en plus importants, à une jeunesse désabusée, sans repères et sans confiance en l’avenir ?
Des problématiques mises en lumière par des réalisateurs, siciliens de naissance ou de coeur, de documentaires et de fictions : Stefano Savona, Carlo Lo Giudice, Ludovica Tortora de Falco, Arnold Pasquier, Daniele Cipri et Fransesco Maresco, Luca Guadagnino, Costanza Quatriglio ou encore Antonio Piazza et Fabio Grassadonia, pour ne citer qu’eux.

La Sicile et ses voisines regorgent donc de pépites cinématographiques… à découvrir !