Gita per la Sicilia !

« La Sicile est, toute entière, une dimension fantastique et on ne peut y entrer sans imagination. »

Leonardo Sciascia, écrivain sicilien

Depuis des siècles, les îles éoliennes, Ustica, les îles Egades, Pantelleria, Linosa, Lampedusa et la Sicile sont au centre des guerres et des mouvements de population, sur la route des navires de pêche et de commerce. L’histoire de la Sicile est faite de tous ces brassages, de toutes les conquêtes successives, celles des Arabes, des Grecs, des Egyptiens, des Normands, des Turcs… C’est aussi l’histoire d’îles qui ont perdu leurs racines et leurs traditions. Trop rapidement sans doute. Le passage d’une société traditionnelle et rurale à une société de consommation mondialisée s’est fait tardivement mais de manière fulgurante et d’autant plus violente. En vingt-cinq ans, l’art et la manière de chanter, de pêcher, de cultiver, de parler ou, tout simplement, de vivre ont été délaissés et oubliés. Et, depuis quelques années, la région doit faire face à une catastrophe humanitaire qui ébranle la tradition d’accueil, millénaire, de ces îles…

Soirée d'Ouverture

Mercredi 22 août

Lancement de la 18ème édition du Fifig le mercredi 22 août 2017 à 18h00
Port Lay – Scène du Tiki

Accueil en musique avec le Cercle Celtique de l’île de Groix
Discours d’ouverture
Présentation du Jury et des îles invitées

La Pesca del tonno

Ciné-Concert
La pesca del tonno

mis en musique par le saxophoniste sicilien
Gianni Gebbia

En plein air à Port Lay – 22h00

Gianni Gebbia est saxophoniste et compositeur palermitain. Sa musique combine des éléments du jazz contemporain, des musiques ethniques de Méditerranée et de l’improvisation.
Il met en musique La pesca del tonno, qui permet d’appréhender la vie des hommes et des femmes qui travaillaient à la pêche au thon et à la conserverie de l’île de Favignana, la Tonnara Florio, soit quasiment la totalité des habitants de l’île. Une alchimie qui, à n’en pas douter, aura une résonance particulière à Groix, l’Île des thoniers.

Rocco Nigro & Rachele Andrioli

Concert


Rachele Andrioli & Rocco Nigro
Musique traditionnelle ré-imaginée
Italie

A l’usine de Port Lay – 23h30

Le duo Rachele Andrioli et Rocco Nigro nous plonge dans une galaxie constellée de clair-obscur, de survivances traditionnelles ré-imaginées. Leur musique est épurée – accordéon, voix, tambourin – et joue sur les profondeurs de souffle, les envolées vibrantes et les ruptures sourdes. On y entend les Pouilles, les danses traditionnelles, mais aussi des émanations de fado ou de sons d’Europe de l’Est, de chansons hors d’âge, portées par un grain de voix magnétique et des mélodies qui caressent l’âme.

Soirée Grassadonia et Piazza

Jeudi 23 août

Sicilian ghost story

Sicilian Ghost Story
Fiction  – VO sous-titrée

Fabio Grassadonia
& Antonio Piazza

Cinéma des familles – 20h00

Dans un village sicilien aux confins d’une forêt, Giuseppe, 13 ans, disparaît. Luna, une camarade de classe, refuse la disparition du garçon dont elle est amoureuse. Pour retrouver son ami, elle tente de rejoindre le monde obscur où il est emprisonné et auquel le lac offre une mystérieuse voie d’accès.
Inspiré d’un fait réel, Sicilian Ghost Story revisite le mythe de Roméo et Juliette dans le monde impitoyable de la mafia.

Italie, France, Suisse – 2017 – 2h02
Tourné en Sicile

Salvo

Salvo
Fiction – VO sous-titrée

Fabio Grassadonia
& Antonio Piazza

Cinéma des familles – 22h20

Œuvrant dans les bas-fonds de Palerme, Salvo est un homme de main de la mafia sicilienne. Solitaire, dénué de la moindre pitié, il exécute froidement les ordres des parrains de Cosa Nostra.
Un jour qu’il s’introduit dans une maison pour éliminer un homme d’une bande rivale, il tombe nez à nez avec la sœur de celui-ci, une jeune aveugle prénommée Rita. Contre toute attente, il décide de lui laisser la vie sauve…

Italie, France – 2013 – 1h48
Tourné en Sicile

Soirée Emanuele Crialese

Vendredi 24 août

Respiro

Respiro
Fiction  – VO sous-titrée

Emanuele Crialese

Cinéma des familles – 20h45

Lampedusa est une île, belle et aride, au sud de la Sicile qui abrite une communauté cloisonnée : le monde des enfants, celui des pêcheurs et celui de leurs femmes, qui travaillent à la petite usine locale où elles salent le poisson.
Grazia est la femme d’un jeune pêcheur, une femme fragile, imprévisible et incomprise et qui bouleverse en toute innocence l’ordre établi. Son comportement affranchi finit par faire scandale.

Italie, France – 2002 – 1h30
Tourné à Lampedusa, aux abords de Malte et de la Tunisie

Terraferma

Terraferma
Fiction – VO sous-titrée

Emanuele Crialese

Cinéma des familles – 22h35

Sur une petite île du sud de la Sicile, la famille de Filippo voit sa cohésion fortement mise à l’épreuve quand l’enfant et son grand-père sauvent des eaux un groupe d’immigrants clandestins en provenance d’Afrique, malgré l’interdiction des autorités locales. Pour cette famille, habituée à vivre de la mer, le tourisme et les clandestins sont les voies par lesquelles le monde se met à l’envahir, forçant chacun de ses membres à faire des choix.

Italie, France – 2011 – 1h28
Tourné à Lampedusa

Le Néoréalisme de Visconti

Samedi 25 août

Les Frères Taviani

Dimanche 26 août

La terre tremble

La terre tremble
Fiction  – VO sous-titrée

Luchino Visconti

Cinéma des familles – 18h30

Issu d’une famille de pêcheurs très pauvres, Toni, le fils aîné revenu de la guerre, se révolte contre les mareyeurs qui exploitent les pêcheurs et tente de briser leur monopole en décidant de monter sa propre entreprise.
La Terre tremble est à classer parmi les grands films néo-réalistes italiens, par son caractère semi-documentaire et par le fait de faire jouer des acteurs non-professionnels, habitants du village s’exprimant dans leur dialecte.

 Italie – 1948 – 1h42 – N&B
Tourné à Aci Trezza en Sicile

Kaos

Kaos, contes siciliens
Fiction  – VO sous-titrée

Paolo & Vittorio Taviani

Cinéma des familles – 20h00

Adaptations et mises en images de quatre contes du monde rural sicilien, écrits par Luigi Pirandello, qui mettent en scène une mère et ses fils, un amant qui se mue en loup-garou, des bergers, un écrivain conversant avec le fantôme de sa mère…
Des récits enracinés dans la terre de Sicile, baignés d’une lumière tout en magie et en nuances et mêlant tragédie, fantastique et onirisme, accompagnés d’une bande originale qui est l’un des chefs-d’œuvre de Nicola Piovani.

 Italie – 1984 – 2h20
Tourné en Sicile