Présentation

« L’Île nous parle à tous car elle nous parle de l’essentiel. » Louis Brigand

 

Une odyssée d’île en île

En 2001, une poignée d’habitants de l’Île de Groix, passionnés de cinéma, créent le premier Festival International du Film Insulaire. Leur but : faciliter, à travers un événement fédérateur, les rencontres et les échanges en donnant la parole aux insulaires du monde entier. Ce défi, un peu fou au départ, est devenu aujourd’hui un rendez-vous annuel incontournable…

Capture d’écran 2016-05-23 à 17.33.20

Et 18 ans plus tard, il compte parmi les plus importantes manifestations culturelles des petites îles françaises métropolitaines.

L’histoire du FIFIG – Le Film

Pour remonter le temps et revivre l’histoire du FIFIG de 2001 à 2013, regardez le film  A l’arrache ! L’histoire du FIFIG réalisé par Sylvain Marmugi à partir des images des bénévoles photographes et cadreurs.

Capture d’écran 2016-05-23 à 17.19.42

Version française

English version

Un lieu de vie, de spectacle et de création

Depuis 2005, le festival jette l’ancre à la fin de l’été dans le plus petit port de Groix, Port Lay ! Le site, qui a été une ancienne conserverie de thon avant d’être transformé en école de voile puis délaissé, est aujourd’hui occupé par de nombreuses associations. Dans ce cadre exceptionnel, le festivalier peut, une fois sorti des salles obscures, s’installer à son gré et, de jour comme de nuit, découvrir les spectacles vivants, assister aux concerts, déguster un plat ou s’adonner au farniente et à la contemplation, entre deux débats ou un détour par l’espace expositions.

Une programmation pluridisciplinaire, variée et exigeante

Capture d’écran 2016-05-23 à 17.32.07

Même si le cœur de l’événement reste la compétition internationale de films documentaires, une large place est accordée, à chaque nouvelle édition, à la découverte d’une « île invitée », à travers bien évidemment son cinéma, mais aussi sa musique, ses artistes plasticiens et autres acteurs culturels. Nous proposons également une sélection « Coups de cœur » dans laquelle nous présentons les documentaires insulaires de l’année qui nous ont marqué par leur forme, leur thématique ou leur force humaine. Par ailleurs, le festival tient à offrir, chaque année, un espace aux cinéastes et artistes d’outre-mer et des îles du Ponant.

Des valeurs fondatrices

Les marins pêcheurs groisillons ont longtemps porté le rayonnement de leur île au-delà des côtes bretonnes. Cette culture maritime et insulaire façonne encore aujourd’hui le caractère des hommes et des femmes qui vivent sur l’île et donne à ce festival sa couleur et son ambiance si particulières.

 

FiFiG 2015-30

C’est sur ces valeurs, basées sur la solidarité, le respect et la convivialité, que s’est construit le Festival et nous nous efforçons encore aujourd’hui de les défendre et de les mettre en avant.