Projections-débats

Jeudi 19 à 14h00 ~ Salle des fêtes

Une séance, trois films

COMBATS D’ÎLIENNES : S’EMANCIPER DES RAPPORTS DE DOMINATION

La Operación
réalisé par Ana María García
Puerto Rico – 1982 – 40’
Tourné à Puerto Rico

Documentaire

 Espagnol et anglais sous-titré français

À Puerto Rico, dans les années 1950 et 1960, les Etats-Unis ont imposé une politique de contrôle des naissances au moyen d’une stérilisation de masse des femmes portoricaines. Le film revient sur les faits historiques qui ont conduit à cette pratique pendant des décennies et donne avant tout la parole, via des entretiens menés par Ana María García, à des femmes de différentes origines ethniques et sociales ayant subi ces procédures de stérilisation.

Les gardiennes de l’île
réalisé par Claire Perdrix
France – 2019 – 52’
Tourné à La Réunion

Documentaire

Français

Elles ne se connaissaient pas. Elles ont des âges, des parcours, des situations sociales différentes, mais elles partageaient sans le savoir une même révolte contre la vie chère, les perspectives d’avenir bouchées et le mépris de ceux qui prennent les décisions à 10 000 km de là. Elles sont montées au front dès le début du mouvement, vêtues de leurs chasubles jaunes, sacrifiant, s’il le fallait, leur vie professionnelle et parfois même leur vie de famille. À travers le portrait de cinq femmes, ce film est le récit d’une lutte qui perdure au-delà des barrages et qui a transformé chacune d’elles en profondeur.

Scolopendres et papillons
réalisé par  Laure Martin Hernandez et Vianney Sotès
France – 2019 – 52’
Tourné en Martinique

Documentaire

Français

En Martinique, trois femmes survivantes d’inceste se reconstruisent. Confrontées à un tabou encore solide dans l’île, elles osent prendre la parole pour dénoncer ces crimes silencieux et explorer leurs blessures profondes. Scolopendres et Papillons nous plonge, avec pudeur et délicatesse, dans l’intimité de ces trois femmes: Fabienne, responsable associative, Agnès, plasticienne et Daniely, comédienne et metteuse en scène. Chacune à sa manière mène une bataille quotidienne pour vivre malgré tout.

Débat à 17h50 ~ Salle des fêtes

Invité.e.s

Myriam Paris, Docteure en science politique
Laure Martin Hernandez et Vianney Sotès, r
éalisatrice et réalisateur de Scolopendres et papillons
Daniely Francisque, comédienne et metteuse en scène, Scolopendres et papillons

Vendredi 20 à 14h00 ~ Salle des fêtes

Une séance, trois films

ELLES TOURNENT !
Carte blanche à trois réalisatrices…

L’effet aquatique
réalisé par Solveig Anspach
France – 2016 – 1h23
Tourné en France et en Islande

Fiction

 Français, islandais, anglais sous-titré français

Samir, la quarantaine dégingandée, grutier à Montreuil, tombe raide dingue d’Agathe. Comme elle est maître-nageuse à la piscine Maurice Thorez, il décide, pour s’en approcher, de prendre des leçons de natation avec elle, alors qu’il sait parfaitement nager. Mais son mensonge ne tient pas trois leçons – or Agathe déteste les menteurs ! Quand elle s’envole pour l’Islande pour représenter la Seine-Saint-Denis au 10e Congrès International des Maîtres-Nageurs, Samir, morsure d’amour oblige, n’a d’autre choix que de s’envoler à son tour…

 Barè
réalisé par Véronique Kanor
France – 2009 – 22’
Tourné en Martinique

Documentaire

Créole martiniquais sous-titré français

2009. La grande grève générale mobilise, ou immobilise, les Antilles pendant plus d’un mois.
Barè est une plongée en apnée dans l’univers des poseurs de piquets de grève. De part et d’autre de la « frontière », les habitants expriment leur vision de la Martinique et de la grève.

On l’appelle Aurore
réalisé par  Marie-Jeanne Tomasi
France – 1995 – 52’
Tourné en Corse

Documentaire

Français

Bastia. Dans ses quartiers sud vit plus de la moitié de sa population, une population marginalisée avec les dérives courantes de délinquance, de mal de vivre, d’acculturation, de difficulté d’être…
« On me dit  Mais ailleurs c’est pareil ! , je réponds  Mais ici, il y a vingt ans, on a eu le rêve le plus beau, le plus fou, celui de revivre ici, mieux qu’ailleurs . C’est pour cela que ce film existe… » Marie-Jeanne Tomasi

Débat à 17h40 ~ Salle des fêtes

Invitées

Julie Allione, réalisatrice – Corse
Sylvaine Dampierre, réalisatrice – Martinique
Véronique Pondaven, réalisatrice – Îles du Ponant

Samedi 21 à 14h30 ~ Salle des fêtes

Une séance, deux films

LA PLACE DES FEMMES DANS LES LUTTES INSULAIRES

La marche du retour des femmes à Chypre
réalisé par
Carole Roussopoulos
France – 1975 – 40’
Tourné à Chypre

Documentaire

Français

En mai 1975, avec l’appui de délégations féminines venues du monde entier, les femmes chypriotes s’efforcent d’obtenir, par une marche pacifique, l’application de la résolution de l’ONU ordonnant à la Turquie de laisser les Chypriotes-grecs regagner leurs habitations. Le film donne la parole aux femmes chypriotes des camps de réfugié·e·s et recueille, à l’occasion de la marche, leur analyse politique de la situation et l’expression de leur douleur.

 Un autre paradis
réalisé par Olivier Magis
Belgique – 2019 – 1h22
Tourné au Royaume-Uni et sur l’archipel des Chagos

Documentaire

Créole chagossien et anglais sous-titré français

Entre 1967 et 1973, une petite communauté créole fut brutalement expulsée de son archipel des Chagos par les autorités britanniques. Cette opération secrète était motivée par la location de l’île principale, Diego Garcia, à l’armée américaine qui y implanta une gigantesque base militaire. Cinquante ans plus tard, le bail militaire arrive à expiration. Les exilé·e·s Chagossien·ne·s et leurs descendant·e·s, Sabrina Jean en tête, mettent tout en œuvre pour récupérer leur terre ancestrale et s’y réinstaller avant que les anciens et anciennes disparaissent et que la mémoire de la communauté se dilue.

Débat à 17h30 ~ Salle des fêtes

Invité.e.s

Sabrina Jean, militante chagossienne
Olivier Magis, réalisateur de Un autre paradis