Regards d'îliennes

Mercredi 18 août à 10h00

~ Mère de tant d’enfants ~

Cinéma des familles

Alanis Obomsawin
Canada – 1977 – 57′
Tourné sur l’île de Fort George – Canada

Dans son premier long métrage documentaire, sorti en 1977, Alanis Obomsawin rend hommage à la place centrale qu’occupent les femmes et les mères dans les cultures amérindiennes. Album de témoignages, le film dépeint ces cultures matriarcales fortes auxquelles on a tenté d’imposer pendant des siècles des habitudes et coutumes étrangères. En suivant le cycle de la vie de femmes autochtones, de la naissance à la vieillesse, il montre comment celles-ci se sont battues pour retrouver un sentiment d’égalité, inculquer la fierté de leur culture à leurs enfants et transmettre leurs histoires aux nouvelles générations.

DocumentaireFrançais

Mercredi 18 août à 16h30

~ Small talk ~

Salle des fêtes

Hui-Chen Huang
Taïwan – 2017 – 1h28
Tourné à Taïwan

Chaque matin, ma mère se réveille bien avant moi, prépare mon déjeuner et s’en va.Tous les soirs, ma mère rentre à la maison, fait sa toilette, ferme la porte de sa chambre et s’endort à 21 heures. Cela fait des décennies que nous vivons comme des étrangères sous le même toit. Les seuls échanges sont les repas qu’elle me prépare. Pas de bonjour, pas d’au revoir, et pas de « je t’aime ». Je la regarde, sachant que sous ce silence assourdissant se cache un secret qui pèse sur elle et l’empêche de parler. Un jour, je trouve enfin le courage de la faire asseoir et de la faire parler. Sommes-nous prêtes à affronter ce qui a été enfoui depuis si longtemps ?

DocumentaireTaïwanais sous-titré français

Jeudi 19 août à 10h00

~ Les Branleurs de la Havane ~

Salle des fêtes

Cécile Patingre
France – 2010 – 52’
Tourné à Cuba

Une singulière épidémie s’est emparée de Cuba. Au cœur des salles obscures sévit une armée d’exhibitionnistes, si bien qu’aucune cubaine ne se risque seule au cinéma, sauf si elle est bien outillée ! Comment faire face ? Pourquoi un tel phénomène ? Au milieu des questions qui se posent, chacune, ouvreuse, caissière ou spectatrice, s’organise pour essayer de contrer le phénomène et tente de comprendre. En prenant ses quartiers dans les grands cinémas de la ville, la réalisatrice provoque un dialogue inattendu avec les Cubains d’où émerge une réflexion qui croise questions de sexualité et de politique. Comment cinquante années de Révolution ont-elles construit les rapports entre les hommes et les femmes ?

DocumentaireEspagnol sous-titré français

Vendredi 20 août à 12h00

Quatre courts-métrages d’animation et de marionnettes pour adultes et pour adolescents

Salle des fêtes

~ Haenyo, les femmes de la mer ~

Eloïc Gimenez
France – 2018 – 5’

Ce film dévoile sept expressions idiomatiques originaires de l’île de Jeju, située au sud de la Corée du Sud. Sa narration à la fois sensible et anthropologique présente la société matriarcale des Haenyo, les femmes de la mer. Les croquis animés dévoilent aussi la musicalité de leur langue.

Français

~ Entre deux soeurs ~

Caroline Leaf
Canada – 1990 – 10’

Une jeune femme au visage disgracieux écrit des romans à succès, au loin, sur une île… Pendant ce temps, sa sœur Marie, son unique compagne, veille à leurs besoins quotidiens. Un beau jour, elles reçoivent la visite d’un étranger qui vient rompre l’harmonie de leur solitude à deux… Sur le ton de la nouvelle, cette saisissante étude de caractère nous transporte dans un univers trouble où la dépendance prend plusieurs visages.

Français

~ Sororelle ~

Frédéric Even et Louise Mercadier
France – 2019 – 15’

Trois sœurs doivent affronter un cataclysme : la submersion prochaine des terres où elles vivent par la mer. Face au chaos, l’union sororelle est bouleversée et chacune vit l’imminencede la mort, en son for intérieur, de manière différente.« Et de la Mer elle-même il ne sera question, mais de son règne au cœur de l’homme » Saint John Perse, Amers, 1957.

Français

~ Twa Fèy – Trois feuilles ~

Eléonore Coyette et Sephora Monteau
Haïti – 2020 – 27’

Esther a 6 ans, elle vit sa vie insouciante de petite fille jusqu’à ce que son père abuse d’elle. Une petite boîte à musique apparaît alors dans sa vie et ne la quitte plus. Alors qu’elle tente de s’en débarrasser, elle découvre celle de sa mère ; mais celle-ci ne semble ni voir celle de sa fille, ni la sienne… jusqu’à sa rencontre avec Farah. Trois feuilles, trois récits de femmes qui explorent les racines de l’identité, de la résistance et de la sororité.
« Ni les femmes, ni la terre ne sont des territoires de conquête » Mujeres Creando

Créole haïtien sous-titré français

Vendredi 20 août à 18h00

~ Safar ~

Cinéma des familles

Talheh Daryanavard
Iran – 2010 – 56’
Tourné en Iran

Amina, Fatoma et Asma sont trois amies originaires des petites îles lointaines du golfe Persique (Qeshm et Ormuz), situées au sud de l’Iran. Elles sont parvenues à faire des études universitaires à Téhéran d’où elles prennent un train qui va les ramener vers leur village natal. Talheh Daryanavard les accompagne tout au long de ce trajet dans l’espace intime d’un compartiment. Ce voyage ordinaire, sans repères géographiques particuliers, se transforme au fil des heures en un retour sur soi où chacune évoque son parcours et en fait le bilan avec une lucidité déconcertante. Tandis que défilent les paysages par la fenêtre, se dévoilent trois trajectoires de vie faites tant de rêves et de désirs que d’hésitation et d’incertitudes…

DocumentairePersan sous-titré français

Vendredi 20 août à 22h15

Deux courts-métrages de Celina Escher

Fort du Gripp – Plein air

~ Verde Olivo ~

Cuba – 2017 – 12’
Tourné à Cuba

Teresa, ancienne guerrillera cubaine, règle sa télé pour l’arrivée du président Obama sur l’île. Ce moment ravive son passé militant, qui a marqué toute sa vie…

DocumentaireEspagnol sous-titré français

~ Luz para Ellas ~

Cuba – 2018 – 27’
Tourné à Cuba

Debbie est une auteure-compositrice-interprète rêveuse et Afíbola, une poétesse en difficulté. Deux femmes afro-descendantes qui, par leur musique, s’affranchissent des stéréotypes imposés par la société.

DocumentaireEspagnol sous-titré français

Samedi 21 août à 10h00

~ Dreams before money ~

Salle des fêtes

Marie Juguin
France – 2019 – 54’
Tourné en Indonésie, sur l’île de Siberut

En présence de Marie et Tahnee Juguin

Réalisé sur l’île de Siberut, à l’ouest de l’Indonésie, Dreams before money est un documentaire auto-produit qui suit la vie de Tahnee, sœur de la réalisatrice Marie Juguin. Tahnee vit parmi les Mentawaï, un peuple autochtone aux traditions fortes. Elle travaille à conserver une mémoire de leur histoire et de leur culture en réalisant des projets sociaux et artistiques avec eux

DocumentaireFrançais et Mentawaï sous-titré français

Dimanche 22 août à 12h00

~ La part du rêve ~

Salle des fêtes

Jean Froment
France – 2020 – 52’
Tourné en Corse

« À chi stanta, à chi scurnochja » dit un proverbe Corse. Les uns travaillent, les autres rêvent. Il y en a pourtant sur cette terre corse qui s’arrangent pour lier les deux, le travail et le rêve. Il y a quelques années, Letizia, une jeune chevrière, a décidé de s’installer sur la terre de ses ancêtres. Seule, tenace, résistante et indépendante, elle s’invente avec humilité un chemin buissonnier insolite et indocile pour s’enraciner sur sa terre de Corse. Malheureusement pour elle, sa bergerie, qui a vue sur la mer, se trouve sur le territoire de la Balagne, à la marge des lotissements, des résidences secondaires, des plages et de la frénésie de la saison estivale.Derrière ce portrait attachant perce le désir de vivre et de changer, peut-être pas le monde mais du moins son quotidien, pour se bâtir un « horizon de sens ».

DocumentaireFrançais

Dimanche 22 août à 14h00

~ Vai ~

Cinéma des familles

Becs Arahanga, Amberley Jo Aumua,
Matasila Freshwater, Dianna Fuemana,
Miria George, Ofa Guttenbeil,
Marina McCartney, Nicole Whippy,
Sharon Whippy

Nouvelle-Zélande – 2019 – 1h30
Tourné à Fidji, Tonga, Kuki, Samoa, Niue, aux îles Salomon et Aotearoa

« La mer est ce qui nous rassemble, nous qui transpirons et pleurons de l’eau salée »Vai rend hommage aux « Pasifika Sisters » ou femmes du Pacifique, et à leur rôle dans le maintien et la revendication de leur culture. Il rend compte de la complexe réalité de l’ensemble des enjeux sociétaux contemporains rencontrés par les femmes dans le Pacifique.Composé de huit séquences, réalisées par neuf réalisatrices originaires des îles du Pacifique, le film suit la vie de Vai, interprétée par huit actrices âgées de 7 à 80 ans et incarnant différentes étapes de la vie d’une femme. Vai signifie « eau » en maori. L’eau, traditionnellement associée à la féminité, est emblématique de l’empathie, de l’intuition et du sens de l’identité. L’eau apaise la terre tout en restant capable de destruction profonde. Bien que le personnage de Vai soit présent sur plusieurs générations, sur sept îles différentes et dans huit corps distincts, elle est, dans l’esprit, la même personne, réunissant des communautés insulaires par ailleurs isolées.

FictionLangues fidjienne, tongienne, roviana, samoane, niuenne, māori et anglais sous-titrées français

Dimanche 22 août à 16h00

Une séance, deux films

Cinéma des familles

~ Diving Women of Jeju-do ~

Barbara Hammer
Etats-Unis – 2007 – 30’
Tourné sur l’île de Jeju

Dans la plus grande des îles de Corée du Sud, depuis des centaines d’années, un groupe de femmes plonge tous les jours de l’année, sans appareil respiratoire, pour remonter des coquillages, poulpes et oursins qu’elles vendent au marché. Cette corporation de femmes fières et libres, aujourd’hui âgée et confrontée à d’importants problèmes de santé, aimerait transmettre ce savoir-faire et que la coutume soit préservée. Mais la plupart de leurs filles, qui ont hérité de leur droit de plongée, refusent de perpétuer la tradition, dénonçant la difficulté du travail ainsi que le mode de vie et les dangers qui lui sont inhérents…

DocumentaireCoréen sous-titré français

~ Waterfolks ~

Azadeh Bizargiti
Iran – 2018 – 31’
Tourné sur l’île de Hengam

Sakineh Karimbadi est l’une des trente femmes de l’île de Hengam, située dans le golfe persique, qui vivent de leur pêche quotidienne. La cinéaste la suit au cours d’une journée au sein de cette microsociété et saisit aussi bien la beauté des paysages que celle des traditions humaines. Derrière ce portrait éthéré se cache une situation bien amère.

DocumentairePersan sous-titré français

Dimanche 22 août à 17h30

~ Woman at War ~

Cinéma des familles

Benedikt Erlingsson
Islande / France / Ukraine – 2018 – 1h41
Tourné en Islande

Halla est une quinquagénaire indépendante. En parallèle de son existence routinière et tranquille, elle mène une double vie de farouche militante pour l’environnement et entame une guerre secrète contre l’industrie locale de l’aluminium. Avec des actions de plus en plus audacieuses, passées du vandalisme insignifiant au sabotage industriel pur et simple, Halla réussit à perturber les négociations entre le gouvernement islandais et une multinationale pour la construction d’une nouvelle fonderie. Mais alors qu’elle met au point son opération la plus grosse et la plus courageuse, elle reçoit un courrier qui va tout changer. Sa demande d’adoption a enfin été acceptée…

FictionIslandais sous-titré français