Ciné-concert de clôture
Dimanche 22 août à 22h15

4°O Histoire d’une île

 Histoire d’un fantasme, histoire d’un monde en soi, histoire de cinéma, histoire d’hommes. Un moment intime en plongée sous les mots, les mots des lettres qui traversent la mer et le temps. La voix résonne à travers leur musique, bercée par les embruns, une robe noire et son sourire. L’Abri du marin n’est pas loin, on le voit parfois dans les images, chroniques en noir et blanc. Entre tes mains, autour de mes mots.

Morgane Labbe et Heikki Bourgault présentent un film inédit composé d’images tournées sur l’île de Sein et extraites des archives de la Cinémathèque de Bretagne, romancé autour de lettres collectées, mis en scène et accompagné de leur musique originale.

20e édition du Fifig
du 18 au 23 août 2021

Regards d’îliennes

 Après avoir navigué à contre-courant, s’être mis à la cape, pour finalement reprendre sa direction, tout en continuant à braver les obstacles, contre vents et marées – sanitaires – l’équipage du Fifig est heureux de pouvoir enfin vous proposer cette 20e édition !
Depuis fin 2019, nous y travaillons et nous la voulions particulière dans son approche de l’insularité.
Pas d’île
·s invitée·s cette année, mais une thématique transversale Regards d’îliennes qui nous permet d’aborder la place des femmes dans les sociétés insulaires et de nous intéresser au travail de réalisatrices, îliennes ou non, qui se sont immergées dans ces territoires si particuliers.

 
Ni les femmes, ni la terre ne sont des territoires de conquête.
Collectif Mujeres Creando

En allant à la rencontre des îliennes aux quatre coins du monde, nous nous plongeons dans leur vie, dans leur quotidien, heureux ou sombre et dans leurs luttes et combats, que nous aborderons plus en profondeur lors des projections-débats, toutes en lien avec les femmes et dédiées à la question de leur place dans les luttes insulaires et de leur combat pour s’émanciper des rapports de domination.
Du nouveau également dans le reste de la programmation : les projections commencent dès mercredi matin et durent jusqu’à lundi avec les reprojections des films primés, notamment pour les bénévoles, et les films « 
Coups de cœur de la 20e« , choisis par des festivalièr•e•s, membres du festival et des réalisateurs et réalisatrices passionné•e•s vous permettront de (re)découvrir des films déjà diffusés au festival et qui ont marqué les esprits.
Pour le reste de la programmation cinéma, vous retrouvez comme à l’accoutumée : la sélection « 
Films en compétition », réalisée par nos ami·e·s de J’ai Vu un Documentaire, la « Compétition courts-métrages » du Jury Jeune, la catégorie « Îles du Ponant » et une sélection spéciale Jeune Public.
Le Cinéma des Familles, avec sa nouvelle façade jaune pétillante, la salle des fêtes et une des salles du collège Saint-Tudy vous accueillent pour près de soixante-dix projections.
Côté arts vivants, de jeudi à samedi, spectacles et performances en musique rendront hommage au travail qu’avait engagé Lucien Gourong pour le Fifig, rassemblant certains de ses textes, de la musique, du dessin en direct et des performances de circassiens.
Les expositions, elles, s’invitent partout sur l’île, de Port-Tudy au bourg, en passant par Locmaria, et habillent les murs du presbytère, de la médiathèque, de la SNSM, du Mojo, du Pop’s Tavern, de l’Écume…, ou de particuliers dans les villages.
Du nouveau enfin dans l’organisation : les bâtiments de Port Lay étant en rénovation, le village du festival s’installe au Gripp et se rapproche pour un temps du lieu de sa genèse et de sa jeunesse.
Vous pouvez y flâner, créer dans les divers ateliers, vous délasser en écoutant les podcasts de
Women of the Seas et les siestes radiophoniques proposées par Radio Balises, rencontrer Amnesty International et SOS MÉDITERRANÉE qui parlera de sa mission lors d’une projection-débat dédiée, et enfin, vous pouvez vous y restaurer et assister aux concerts et projections en plein air.

Comme une envie de renouveau pour fêter les 20 ans du festival et se projeter pour les vingt prochaines années !
L’aventure continue, avec toujours ce désir d’aller à la rencontre de l’autre, de découvrir les diverses essences insulaires
en touchant, en questionnant, en se révoltant…

Rétrospective dessinée : le Fifig de 2014 à 2019 par Sylvie Bargain

Lettre d’information

S'inscrire à la newsletter et nous suivre à l'année...

 

En vous inscrivant, vous autorisez le Fifig à utiliser votre adresse email pour vous adresser sa newsletter. Le Fifig s'engage à protéger vos données. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à l'aide des liens de désinscription ou en nous contactant à l'adresse festival@filminsulaire.com. Consulter notre politique de confidentialité.