Degemer Mat !

Bienvenue au FIFIG !

Les Petites Antilles seront à l’honneur de la 17ème édition du Festival, du 23 au 27 août 2017.
A l’est de Porto-Rico, une ribambelle de petites îles forment un arc de cercle jusqu’à la côte nord-est du Venezuela. L’archipel des Petites Antilles est constitué d’une quinzaine d’îles indépendantes, françaises, anglaises et néerlandaises. D’Anguila à Trinité-et-Tobago, en passant par la Martinique et la Guadeloupe, la Barbade ou encore Sainte-Lucie, le FIFIG met le cap sur les îles du Vent et les îles sous le Vent.

L’affiche 2017 dévoilée et elle nous vient de Trinidad et Tobago !

Brianna Mc Cathy vit et travaille à Port-of-Spain, à Trinidad et Tobago. Son travail s’intègre dans une dynamique de compréhension du corps des femmes Afro-carribéennes. Grâce à divers matériaux – crayon, encre, papier, cuir – et techniques – collage, dessin, illustration, peinture -, elle représente ces femmes avec force, puissance et résistance malgré le contexte de pauvreté et de difficultés sociales qu’elles vivent dans la plupart des îles des Caraïbes. Dans ses dernières expositions (Vétiver Night Women, Anima/us Botanica), elle affiche sa maîtrise de la représentation du corps noir antillais, constitué de racines africaines, indiennes et européennes et défend les principes de créolité, d’antillanité et de négritude. Ses représentations se veulent engagées contre tous les stéréotypes concernant le corps noir. 

 Un lien vers son site : Brianna Mc Carthy

Compétition : le jury au complet.

Cette année, le jury sera composé de Sylvaine Dampierre (réalisatrice et responsable des Ateliers Varan Caraïbe), Jean-Paul Mathelier (conseiller pédagogique Jeunesse et Sport en Cinéma, réalisateur, photographe), Caroline Rubens (réalisatrice), Sonia Lassaigne (fondatrice du festival Les aventuriers de la mer) et Christophe Smith (groisillon d’adoption, réalisateur). Huit films déjà sélectionnés par Nicolas, des histoires qui se déroulent au Japon, à Bornéo, en Sicile, sur l’île de Pâques, sur les îles russes Solovki, sur les îles Féroé, en Papouasie Nouvelle Guinée, à Lampedusa…

Le Jury jeune sera constitué de groisillons et de bellilois qui éliront le meilleur court-métrage parmi douze fictions et documentaires.

Les Petites Antilles,

invitées du Festival.

Soirée d’ouverture, mercredi 23 août 2017

Solitudes Martinique – un spectacle de Véronique Kanor
Performance de pict-dub-poetry, une expérience martiniquaise de poésie sociale et visuelle.

Sur scène, une femme aux mots hirsutes et au coeur en vrac fait son retour au pays prénatal pour guérir d’un limbé. Face à elle, 2 écrans : photographies et fragments filmiques s’y jettent et montrent une île aux humeurs mouvantes, une terre empoisonnée sur laquelle poussent des supermarchés en pagaille, des hommes qui auraient préféré être femmes s’ils y avaient pensé plus tôt, des aliénations, du vide. Et de l’espoir. Chagrin d’amour et chagrin d’île s’enroulent en une longue balade. A force de marcher, arrive-t-on à égarer la tristesse ? A force de crever le ciel, peut-on faire pleuvoir un rêve, un sourire d’homme, un Nouveau Monde ? A force de se frotter les uns aux autres, finit-on par ne faire qu’un ? Et à force de résister, par exister ? Déambulant dans un questionnement intime et politique, poussé par le flow du verbe et des images, le spectateur traverse des émotions diverses qui vont du rire aux larmes.

Pour lire l’article d’Outre-Mer 1ère

Soirées thématiques au Cinéma des Familles

 

Antilles néerlandaises

A Shtelt in the Caribbean, de Sherman De Jesus.
Un road  movie entre la Biélorussie, l’Ukraine, Israel, les Etats-Unis et Curaçao.
Bande annonce

Ava & Gabriel, a Love Story de Felix de Rooy.
« On jubile parce que Felix de Rooy est un cinéaste qui n’a pas sa langue dans la poche et qui n’y va pas avec le dos de la cuillère quand il dénonce le racisme ou l’homophobie ! Un film rare empreint d’une sensualité toute particulière. »
La fiche du film

Rétrospective Euzhan Palcy

Née en Martinique, Euzhan Palcy est réalisatrice, scénariste, productrice. Elle réalise en 1983, Rue Cases-Nègres (César du meilleur premier film, Lion d’Argent et Prix d’Interprétation Féminine à la Mostra de Venise),  à partir de l’ouvrage du même nom de Joseph Zobel. Ce premier long-métrage, plus de dix-sept fois primé, marque le début d’un long chemin qui fait d’elle la première personne noire césarisée et la première réalisatrice noire produite par un studio de Hollywood.

Nous voulons mettre à l’honneur son cinéma, son engagement pour les droits civiques, la mise en valeur de la culture martiniquaise et de la langue créole, à travers deux fictions, Rue Cases-Nègres et Siméon.

 

Trinidad et Tobago

Art Connect, de Miquel Galofré.
Documentaire sur l’incroyable pouvoir de l’art et de la créativité avec des jeunes du bidonville de Laventille.
www.miquelgalofre.com

Calypso Rose, the Lioness of the Jungle de Pascale Obolo.
Le portrait intimiste de l’ambassadrice de la musique caribéenne.
Bande annonce

Le FIFIG de nouveau sur les ondes.

99.8 FM
Radio Balises, une radio associative, citoyenne et de proximité sur le Pays de Lorient.
Après une campagne de financement participatif réussie, Radio Balises émettra à partir du 21 juin et sera présente au Festival du jeudi au samedi pour son premier direct à l’extérieur. 2h d’émission avec inerviews des réalisateurs, musiciens et invités, une immersion au coeur du Festival et de l’Île de Groix.

Lettre d’information

Musique !

  1. Saapmi Nomadak Tx Live 3:47